Lexiques: concepts, entités corporatives et spirituelles et autres définitions (avec prononciation).

Par ordre alphabétique

Aaloks : Signifie « la lumière de Dieu » en hindi. Prononcer « a-alok ».

ABCD : Aqua Biological Computer Chips, puces biologiques baignant dans une solution aqueuse.

Abela Yai : Souffle spirituel divin. Ce nom définit une vallée où vit la plus grosse agglomération d’Abisais, nommée ainsi par leurs habitants en l’honneur de leur lien étroit avec l’Iu. Prononcer « a-bé-la yaye ».

Abisai : Signifie « doué par Dieu » ou « don de Dieu » en hindi. Prononcer « a-bi-za-aye ».

ACNE : African Centre of the New Energy, situé en banlieue, à 1 heure de route de Bujumbara.

Aekl’antis : Continent englouti qui se serait situé dans l’Océan Atlantique, entre l’Amérique du Nord et centrale et l’Europe et le nord de l’Afrique. Prononcer « a-ek-lann-tiss ».

Aouma : L’origine latine de ce mot serait « alma » et signifie « nourrir ». En portugais, le « l » de « alma » se prononce « ou » (Aouma) et signifie âme, tout comme en espagnol. La sonorité de la première syllabe se rapproche des lettres AOM, AUM, AOUM ou OM et s’associe facilement aux célèbres mantras. D’un point de vue hindouiste, cette syllabe représente le son à partir duquel l’univers se serait structuré. Elle provient de la fusion des phonèmes sanskrits A, U et M :

  • Le « A » représente le commencement, la naissance ;
  • Le « U » représente la continuation, la vie ;
  • Le « M » représente la fin, la mort;
  • Le deuxième « a », la renaissance, le recommencement.

(Aouma) Sutra : De provenance sanskrite, sūtra signifie « fil », soit l’appellation est métaphorique : ce sont les « fils de la pensée », la « trame des idées » ; soit elle est métonymique : « les fils qui servent à coudre les pages ensemble ». On nomme aussi sūtra les livres contenant de tels écrits.

Aouma Sutra : Ces deux mots définissent le fil de l’âme (les chemins que l’âme a empruntés et empruntera tout au long de ses vies successives) sur lequel on y lit la pensée divine (nourrissant l’âme) des enseignements reçus, tous reliés les uns aux autres. Il est possible d’accéder à ces enseignements via une initiation appelée « Introït » (chant d’entrée appelant l’apprenti à cette initiation). Prononcer « a-o-ou-ma sou-tra ».

Aümho’hta :Le maître-âme, signifie le lien pur et originel demeurant en étroite relation divine avec chaque âme-soeur le composant afin que celles-ci puissent s’unir à nouveau et former l’archétype Maïëka, l’âme unique. Prononcer « a-ummo-ta ».

Auyan Tepuy : La montagne du diable, en arecuna (arekuna), langue des Pemóns, indigènes d’Amérique du Sud. Elle est située au Venezuela et fait partie des plus haut tepuys, vieux de plus de 2 milliards d’années.

Bãb’ill-yum’a : La plus ancienne version connue de ce mot serait celle qui vient du mot akkadien, « bãb-illum », « bãb » voulant dire « porte » et « ilu » signifiant « Dieu », plus communément repris et connu par le nom « Babel ». Une autre interprétation, « bab-’e l », serait « cité de Dieu ».

BCSOF : Bureau de la confédération scandinave sur les ondes de forme, à Oslo, en Norvège.

COM : Centre d’observation mondial, Puys-des-Abysses, France.

Dictamen d’Adonaï : Dicté par l’Éternel. Prononcer « a-do-na-aye ».

Edawana : Signifie le continent des dieux incarnés.

ENWEB : Eutopia New World Era of Billionaires ou les milliardaires d’Eutopia de l’ère du nouveau monde.

Eutopia : Île artificielle naviguant dans l’Océan Atlantique.

Fanderkrupp Corporation : Entreprise de services spécialisés pour les grands de ce monde. Établie à Lausanne, en Suisse, sur le bord du lac Léman.

FANWO : Free Agreement for the New World Order, Accord libre pour le nouvel ordre mondial.

Fils de Caïn : Regroupement religieux qui voit le monde en déchéance. Il désire faire justice et restaurer le respect envers la religion, même si la violence doit être utilisée.

Graphène : Le graphène est un matériau bidimensionnel cristallin, forme allotropique du carbone dont l’empilement constitue le graphite. Des recherches récentes montrent qu’il pourrait devenir un matériau idéal pour le stockage d’énergie. Wikipédia.

HEW : Human ElectroWaves, ondes électromagnétiques humaines.

Hoerah : (Prononcer « o-é-ra ») Instrument qui représente à la fois un nombre, une compréhension sonore aux textes du peuple mère, un instrument pour des rituels religieux et fournit une compréhension d’ordre scientifique. Cet instrument mystique visant à comprendre la sexte, était composé de quatre serpents sortant de leurs œufs, en forme de chiffre 9 et 6 (d’où le nom de sexte) entrelacés. Les serpents représentent la force psychique développée par ce que les orientaux appellent le Kundalini, où l’être devient conscient de ses forces spirituelles.

  • Au plan religieux : Sexte (du latin sextus, six) est une prière de l’office de la sixième heure du jour ou milieu du jour, composée d’une hymne, un chant ou poème à la gloire des dieux et des héros. Lorsqu’associé à un rituel religieux, il forme la base de l’introït ;
  • Au plan mathématique : Il exprime deux opérations mathématiques en une seule, par le symbole du Tau, symbole de vie et de résurrection, d’addition et d’exposant, inscrit au centre. Les deux serpents forment les chiffres 6 et 9. Le chiffre 6 représente le symbole des cycles de vies. Nous avons donc 66 = 46 656 et l’addition nous donne 6 + 6 = 12, ce qui au carré (multiplié par lui-même) égale 144, chiffre que nous retrouvons dans les écrits apocalyptiques (144 000). À noter que le total de chaque nombre, réduit à sa plus simple expression, se termine par 9 dans les deux cas (4+6+6+5+6 = 27 = 2+7 = 9) ;
  • Au plan scientifique : Un paraklete représente la lumière des Logos (Dieu manifesté), électricité vivante et consciente, d’un incroyable voltage comparable à la forme électrique connue par les physiciens. C’est le bon serpent de l’ancienne symbologie, plus familièrement représenté par un œuf et un serpent. En Sanskrit, c’est le kundalinî, la force en forme d’anneau, et en Grec, speirêma, le serpent-spirale. Il représentait chez les Abisais, le peuple mère, l’expression de la manifestation du Créateur, dont la création était un acte purement mystique;
  • Au plan communication : Par l’étude prolongée de ses formes, les écritures du peuple mère pouvait prendre tout leur sens avec la juste intonation de la pose de la voix selon la position des lettres.

iMats : Intelligent Molecular Amplification Telecommunication System.

Kalah : (En hébreu) Il est l’achèvement de tout, la pensée complète, la vision divine à partir du néant, ou kala, selon le dictionnaire, est noir.

Isaure : L’Isaure fait en quelques sortes référence à des connaissances passées de vies antérieures partagées sur les plans matériel, intellectuel, psychique et spirituel entre autres. De nos jours, il est plus courant d’entendre évoquer le concept d’âmes-sœurs.

Kerepakupai Vená : Salto Ángel, « le saut de l’ange », en arecuna (arekuna), langue des Pemóns, indigènes d’Amérique du Sud. La vraie signification serait « la cascade du lieu le plus profond ». C’est la plus haute cascade au monde avec 979 mètres de hauteur. Située au Venezuela et faisant partie des plus vieux tepuys au monde, agé de plus de 2 milliards d’années.

Kiana : Fille de Nora qui naît au bout de 6 mois. Kiana manipule l’éther luminifère aisément. Elle maîtrise également le temps. D’Irlande, ce nom signifie ancien; de Perse, gardien de la paix, pur et intact; d’Hawaï, grâce de Dieu.

Lhia’o : Maître des naruikis et maître des lieux de chaque monde, maître de l’actuel Naruiki Yaïwé.

LOPs : Appareil de mesure des longueurs d’ondes personnelles, servant à enregistrer et à reproduire les longueurs d’ondes sous forme d’image spectrale. Ce système d’identification peut également servir à empêcher un individu d’avoir accès à un endroit défini.

Mana : Énergie personnelle qui soutient le corps et l’esprit étroitement liés. Chez les sadurus, scientifiques sur Aekl’antis, le mana est amplifié et ouvre la porte de l’esprit au savoir et à la connaissance.

Mana’hta : L’être unique, créateur du ciel et de la terre, des espèces vivantes et de l’équilibre planétaire.

Manakai : Mon messager.

Maran’atha : Ce terme a deux significations : 1. Le Seigneur vient ; 2. Qu’il en soit ainsi (Je mets en action ma pensée et ma parole).

Naia : Hoerah en langue abisai. Prononcer « na-i-a ».

Ñaki : Pierre rare extraite des plateaux sud Aekl’antéen. Cette pierre rassemble la rigidité et la beauté du marbre en plus de contenir des propriétés phosphoriques. Elle sert également de protection pour les champs magnétiques. Prononcer « gnaki ».

Naruiki : Apprenti-dieu créateur. Prononcer « na-ru-i-ki ».

NEC : New Energy Centre.

Nekales’ïn : « Qui a baigné dans la lumière de Dieu». 2e enfant de Nora et futur naruiki. Prononcer « né-ka-less-inn ».

ONU : Organisation des Nations Unies .

PICS : Protocole international des centres de recherche scientifique.

Pranâ : Énergie vitale brute, qui une fois modifiée selon le code énergétique, peut servir à différentes utilisations, personnelles ou autres.

Saduru : Scientifique formé spécifiquement aux hautes études de la connaissance de l’énergie et de ses utilisations. Il n’y a pas de plus hautes positions scientifiques sur Aekl’antis.

SLAVE : Souveraine Liberté Africaine pour la Vérité et l’Efficacité regroupe tous les pays d’Afrique, excluant les pays arabes, pour une saine gestion économique. À elle seule, Zoé Orenda a sorti l’Afrique de la misère tout en imposant des restrictions économiques internationales en plus d’avoir établi des normes pour la gestion des ressources renouvelables.

Union Européenne : Regroupement des pays d’Europe, alors annexés à l’ONU.

Science avant tout : Émission de télévision traitant de tous les faits nouveaux sur la scène internationale scientifique.

Siobhane : Sur Aekl’antis, lorsque les couples étaient siobhanes, cela voulait dire qu’ils avaient lié leur mana sur une seule et même ondulation. Ils pouvaient vivre en symbiose, chacun sentant ce que l’autre vivait. Avec cet échange du mana, ils pouvaient facilement allonger leur durée de vie. Cette symbiose ne se partageait qu’avec une seule et même personne durant toute son existence. Lorsque les êtres devenaient liés jusqu’au niveau psychique, il n’était pas rare qu’ils puissent vivre des centaines d’années.

Theluid (Ⱦħẹȴʯΐɗ) : Le souffle originel. Prononcer « té-lu-idd ».

TLM : Dernière génération de transistor où le corps physique sert d’antenne émettrice, réceptrice et de source énergétique.

Tout ou le Grand Tout est souvent utilisé pour parler de l’origine cosmique, de l’étincelle créative. La porte dont il est question serait celle menant directement à la connaissance divine, ou un passage direct vers la cité de la connaissance universelle (création de l’univers).

Wakimo : Plus grosse entreprise asiatique fournissant en énergie tout le territoire asiatique. Située au Japon, sur le mont Chōkai, à Nikaho.

Xurdana : Épreuve finale chez les apprentis, d’une durée de 3 années, où seuls les vainqueurs reçoivent le titre de saduru. Convoité par plusieurs, seul l’élite est admise aux hauts enseignements des sadurus qui s’échelonnent sur plus de trente années d’études.

Yai Malena : « Dieu lumière/Dieu créateur, dieu manifesté dans la chair ». C’est une expression qui désigne et salut la partie divine en tout être. Les Abisais reconnaissaient que « Aümho’hta baigne dans l’Ïu et Ïamala prend chair et esprit et esprit et chair. Ainsi à la fin du Grand Cycle, Ïu et Ïamala et Aümho’hta feront un pour la plus grande gloire du Yai Malena ». (L’énergie, les âmes-sœurs et le maitre-âme formeront à nouveau l’Être Unique qui deviendra alors Dieu-Créateur). Prononcer « ya-aye ».

YΛïwς (Yaïwé) : Choisi par les Dieux. Lorsque le vaisseau atterrit sur la planète Adinya, c’est Yaïwé qui les « accueille ». Son pouvoir est de matérialiser une forme et de s’y incarner.